Les amis de saint nizier

LYON - Capitale des GAULES                    Les amis de l'Eglise Saint Nizier  (Association loi 1901)               1 rue Saint-Nizier - 69002 Lyon

acad



Saint Nizier a besoin de vous
fld don
Nos partenaires me tme
Dans le cadre des projets de restauration, nous accueillons toutes disciplines touchant à la construction, l’architecture, la sculpture et la peinture.
Nous avons le projet ambitieux d'une reconstitution virtuelle de l'Eglise Saint-Nizier, la modélisation par ordinateur nous intéresse particulièrement. Nous faisons appel aux écoles d’architecture et universités de toute nationalité comme partenaire de la restauration de l’Eglise Saint Nizier.



Saint-Nizier a besoin de vous ! Faute du renouvellement de la convention avec le Ministère de la Culture, la Ville de Lyon est actuellement seule à devoir financer les interventions nécessaires sur son vaste patrimoine religieux, architectural et artistique. L’Association des Amis de l’Eglise Saint-Nizier ne dispose pas de fonds conséquents lui permettant d’assumer une partie des lourds travaux à réaliser. Elle lance donc, conjointement avec la Ville de Lyon, un appel aux entreprises mécènes pour six grands domaines de restauration (voir p. 3). Grâce à votre engagement et avec votre soutien, nous parviendrons ensemble, Mécènes, Ville et Association, à achever la remise en état de ce sanctuaire. Les lyonnais, les passionnés d’Histoire, les amateurs d’art, les croyants manifestent régulièrement leur engouement pour Saint-Nizier et ne manqueront pas de s’associer à ces restaurations. Trois grandes raisons à cela :

Un pôle de l’histoire lyonnaise.

 Aux XIVe et XVe siècles, la ville des marchands et des artisans n’occupait encore qu’une surface réduite, entre Rhône et Saône, desservie par peu de ponts. La volonté des chanoines et la générosité des négociants y firent naître l’église que nous connaissons aujourd’hui. Saint-Nizier incarna la volonté d’indépendance de ces «bourgeois» lyonnais face au pouvoir du chapitre cathédral et de l’archevêque, comtes de Lyon. Elle devint tout naturellement le sanctuaire des élus et des manifestations officielles. [L’abbé Lapra], vicaire de notre église, écrivait en 1885 : « Saint-Nizier fut toujours l’église municipale. Là, au son de la cloche de Notre-Dame se formaient les assemblées ; là, chaque année, les conseillers-consuls étaient présentés au peuple ; là, le 21 décembre, fête de [saint Thomas], ils étaient solennellement installés, après une sorte de discours patriotique appelé l’Oraison doctorale, prononcé par un des plus savants de la ville, souvent par un laïque ; c’était là que se faisaient les offices pour les échevins défunts. » Et de citer « les [Renouard], les [Buyer] - [Buyer], les [Thomassin], les [Villars] », conseillers influents et mécènes.
lya
Les marques des grands courants artistiques.

Saint-Nizier est un très bel exemple de style flamboyant finissant. Elle ne fut progressivement voûtée qu’au XVIe siècle. Le magnifique portail Renaissance de [Jean Vallet] vint compléter l’édification du sanctuaire. Après le Concordat, lorsque l’on s’interrogea sur le sort de cette église vandalisée, fragilisée, la qualité de cette entrée (on l’attribuait à [Philibert de L’Orme]) « sauva » le monument. Dès lors, durant tout le XIXe siècle, de lourds travaux (de style néogothique) aménagèrent, complétèrent et achevèrent l’édifice. Plusieurs architectes de la ville de Lyon s’y illustrèrent. Ainsi, à Saint-Nizier, se rejoignent et se conjuguent, en une cohérence parfaite, les productions artistiques de cinq à six siècles. Notre XXe siècle n’y laissa pas de traces majeures mais s’attacha, durant trente ans, à sa restauration. Deux vitraux, réalisés dans sa seconde moitié, méritent toutefois d’être mentionnés : La Fête des Merveilles (baie de façade), de [Jean-Jacques Grüber] (vers 1960-1965), où dominent les tonalités bleues, et la verrière de [La création] (rose du transept nord) du même maître (vers 1970).
vir
Un lieu de prière et de foi.

Pauline Jaricot est née à Lyon, le 22 juillet 1799. A la suite d'une grave maladie et de la mort de sa mère en 1816, Pauline décida de servir Dieu uniquement. A la fin de 1816, elle fit, le vœu de chasteté et adopta le mode de vie et la manière de s'habiller des ouvrières. Pauline, tout en s'efforçant de faire connaître les nécessités des missions, cherchait quelque capable de susciter l'enthousiasme et de se développer de l'intérieur ; quelque chose, de plus, qui puisse embrasser la totalité des catholiques et devenir une aide réelle pour toutes les missions indistinctement.

-En savoir plus, dans la page "Personnages"
pal



rt Retour

L'association recherche des mécènes particuliers ou entreprises

Comment faire un don ?

Envoyez vos dons par chèque bancaire délivré à l'ordre : association les amis de l'Eglise Saint Nizier.    
à l'adresse suivante :  Les amis de l'église saint Nizier, 1 rue Saint Nizier 69002 Lyon

L'association étant déclarée d'intéret général un CERFA vous sera retourné.
RECU FISCAL ARTICLE 238 bis 5 code général des impôts.

Téléchargez le bon d'information



rt Retour



Mesures en faveur des entreprises mécènes

D’une manière générale, les travaux de restauration s’effectueront sur la base d’études préalables, réalisées, à la demande de la Ville de Lyon, par les architectes des Monuments historiques ou du Patrimoine : celles-ci définiront les opérations à conduire et leurs coûts. Les interventions seront dirigées par l’architecte des Monuments historiques (architecture) ou le conservateur des Monuments historiques (peintures et objets d’art).

Les entreprises mécènes feront connaître – aussi largement qu’elles le souhaitent – leur engagement et leur participation à la restauration de Saint-Nizier. Elles bénéficieront des dispositions fiscales prévues par la loi : l’association leur délivrera à cette fin des reçus fiscaux. D’autre part, l’association, s’engage à mettre en valeur, de diverses manières, leur concours.

Les mesures fiscales. Le législateur a déterminé, pour les entreprises mécènes, des mesures fiscales d’accompagnement. Par l’article 6 de la loi n° 2003-709 du 1er août 2003 [modifiant l’article 238 bis du Code Général des Impôts], ces entreprises bénéficient d’une réduction d’impôt égale à 60 % du montant de leurs dons, dans la limite de 5 ‰ de leur chiffre d’affaires de l’exercice en cours. Ces dons doivent concerner des œuvres, associations, fondations, sociétés, etc., ensuite énumérées (liste de a à d). Notre association est un organisme d’intérêt général, ayant un caractère culturel, concourant à la mise en valeur d’un patrimoine artistique (point a). L’excédent de versement [au delà de la limite annuelle fixé] peut être reporté – dans les mêmes conditions – sur les cinq années suivantes.

La directive 4C-5-04 (Bulletin Officiel des Impôts, n° 112 du 13 juillet 2004) a apporté des précisions suivantes : « 53. Le chiffre d’affaires à prendre en considération pour la détermination de la limite de prise en compte des versements [5 ‰ du chiffre d’affaires] est le chiffre d’affaires hors taxes réalisé par l’entreprise au titre de l’exercice au cours duquel les versements sont effectués. Pour les entreprises étendant leur activité hors de France métropolitaine et des départements d’Outre-Mer, il ne doit être tenu compte que du chiffre d’affaires correspondant aux bénéfices imposables dans la métropole ou lesdits départements. »
En ce qui concerne le report des excédents, l’instruction précise que sont pris en compte, en premier lieu, les versements effectués au cours de chaque exercice. Ce n’est qu’ensuite que sont repris « selon l’ordre dans lequel ils sont apparus » les reliquats des années précédentes.

Ce que propose l’Association. De son côté, l’Association des Amis de l’Eglise Saint-Nizier s’engage auprès des entreprises
                                                             mécènes :

• à les informer régulièrement de l’avancement des travaux ;
• à organiser pour leurs responsables et/ou leurs collaborateurs des visites du chantier commentées par les responsables des
   interventions ;
• à les inviter à la cérémonie de remise en place des œuvres ou d’inauguration des parties de l’édifice restaurées ;
• à mentionner, pour les œuvres d’art, sur un cartel présentant l’œuvre, le(s) nom(s) du(des) mécène(s) ;
• à largement faire apparaître (en particulier sur le site internet de l’association, prochainement créé) les noms des entreprises
   associées (Livre d’or).



fl
Au format PDF
Au format DOC Word 97-2003
Au format RTF

Si le lien direct ne fonctionne pas, faire Clic droit sur le lien et "enregirtrer la cible sous..."
.




Numero d'association : W691067169  Siret : 791 317 910 00010    Catégorie juridique association 9220 déclarée                        Web-master Philippe Gormand.
.